voir le calendrier des formations

FORMATION MAÎTRE PRATICIEN EN HYPNOSE ERICKSONIENNE

  •  

    Marie Paule ROUS

Est formatrice, Consultante en Ressources Humaines, Enseignante certifiée en Hypnose Ericksonienne, en PNL, en Thérapie Brève et « Psychotherapist Trainer » par Society of NLP (USA). Elle est infirmière diplômée d’état, spécialisée en psychiatrie et pédopsychiatrie, Psychothérapeute et Hypnothérapeute orientée solution. Elle s’est formée à la PNL et à l’Hypnose Ericksonienne auprès de C. Hall, M. HALL, R. DILTS, S. GILLIGAN, A. LINDEN, J. GOLDSTONE, B. O’HANLON et Y. DOLAN… Elle est membre de l’ISH (International Society of Hypnosis).


  •  

    Laurent QUERCIOLI

Laurent QUERCIOLI est titulaire d’un DESS de psychologie clinique et d’une licence d’ethnologie. Il est formateur, superviseur et hypnothérapeute depuis plus de 14 ans. Il est spécialiste dans des techniques respectueuses du travail d’Erickson afin de générer une hypnose rapide.


OBJECTIFS DE LA FORMATION

– Personnes engagées dans un parcours de formation au métier de thérapeute en psychothérapie et/ou ayant obtenu une certification de praticien en Hypnose Ericksonienne.
– Thérapeutes (hospitalier, institution, libéral) ayant obtenu une certification de praticien en hypnose.

Cette formation permet de développer les compétences suivantes :

  • Savoir faire une anamnèse précise et repérer les structures agissantes
  • Accompagner le vécu des traumatismes.
  • Gérer les stress post traumatiques.
  • Savoir aider les clients dépendants
  • Pratiquer les inductions rapides
  • Guider la guérison de l’âme et la guérison trans-générationnelle
  • Accompagner, traiter la dépression.

PRÉREQUIS

Cette formation a pour but de perfectionner des compétences d’hypnothérapeutes en Hypnose Ericksonienne dans la finalité d’optimiser le niveau de professionnalisation du soignant.

Programme

Module 1

Jour 1 et 2

  • Savoir faire une anamnèse et un diagnostic
  • Pratiquer une grille d’anamnèse et un questionnaire ciblé.
  • Identifier les structures agissantes dans la problématique du client.
  • Savoir pratiquer l’échelle de Fréchet pour repérer les évènements répétitifs.
  • Structurer un diagnostic.
  • Savoir mettre en avant des stratégies et des modes d’intervention.
  • Durée et fréquence des séances.
  • Savoir établir la conclusion de la fin de l’action thérapeutique.
  • Savoir se faire un auto feedback.
  • Exercices supervisés par le formateur et débriefing.

Jour 3

  • Identifier les séquelles de SPT
  • Travailler la présence du thérapeute
  • Pratiquer ici ou ailleurs
  • Apprendre à faire baisser l’échelle du Trauma
  • Exercices supervisés par le formateur et débriefing.

Jour 4

  • Savoir utiliser les compliments comme intervention thérapeutique.
  • Savoir orienter le client vers sa propre solution.
  • Savoir pratiquer l’échelle orientée vers les améliorations pour les survivants de traumatisme.
  • Savoir évaluer les comportements violents.
  • Utiliser les métaphores de la planète
  • Pratiquer les questions pour écouter activement les clients victimes de traumatisme.
  • Exercices supervisés par le formateur et débriefing.
  • Savoir faire la technique pour enfant en situation traumatique.
  • Savoir poser les questions pour soutenir l’espoir chez les clients ayant subi des traumatismes.

Jour 5

  • Pratiquer la question miracles d’Yvonne Dolan et De Shazer.
  • Pratiquer les questions orientées solutions.
  • Pratiquer la technique de retour arrière pour les clients atteint de phobie et/ou de traumatisme.
  • Savoir proposer des tâches pour les victimes d’abus sexuels.
  • Pratiquer la lettre du futur comme outil thérapeutique.
  • Connaître les différentes étapes du deuil
  • Pratiquer le travail du deuil
  • Mises en situations et travail avec différentes approches et débriefing.
  • Exercices supervisés par le formateur et débriefing.

Travaux inter-modules : Mettre en place un suivi thérapeutique avec une personne volontaire. Réécrire une technique avec utilisation des outils linguistiques Ericksonien.

Module 2

Jour 6

  • Les 3 temps du travail hypnotiques : induction – suggestions – réveil
  • A quel moment de la séance commence l’hypnose ?
  • Les différents types d’inductions rapides
  • Le principe d’utilisation du comportement du patient
  • L’obtention de la response attentiveness
  • Le temps d’entrer en transe : 0.4 secondes (G. Brosseau)
  • Le lien entre rapidité de l’induction et profondeur de la transe
  • La métaphore du sillon neuronal
  • Les interruptions de séquence selon Milton Erickson
  • L’importance de la préparation du patient (ratification, amplification, Yes-Set, No Set, …)

Jour 7

  • L’utilisation des phénomènes hypnotiques : lévitation, catalepsie, signaling pour approfondir la transe
  • Les suggestions post-hypnotiques
  • L’utilisation des tests de réceptivité
  • Style indirect et permissif ; style direct et directif: savoir s’adapter pour marcher avec les deux jambes
  • Travailler avec la proxémie pour faciliter l’entrée en transe
  • La technique de fractionnement et les pseudos-réveils
  • Les dissociations multiples
  • Travailler avec le corps pour générer rapidement une transe stable
  • L’utilisation de la confusion et de la surprise

Jour 8

  • Pratiquer la guérison transgénérationnelle.
  • Savoir mettre en œuvre la métaphore de la machine à changer.
  • Savoir utiliser des cinq éléments corps/esprit.
  • Pratiquer la guérison de l’âme
  • Exercices supervisés par le formateur et débriefing.

Jour 9

  • Identifier les dépendances affectives
  • Travailler le lien de dépendance
  • Exercices supervisés par le formateur et débriefing.

Jour 10

  • Pratiquer l’analyse de cas cliniques apportés par les stagiaires.
  • Revisiter les techniques métaphoriques à partir de cas cliniques.
  • Séquences d’entretiens en direct, face au groupe.
  • Exercices supervisés par le formateur et débriefing.

Travaux inter-modules : Suivi de l’étude de cas commencé entre le M1 et M2. Réécrire une technique avec utilisation des outils linguistiques Ericksonien.

Module 3

Jour 11         

  • Distinguer les formes cliniques : dépression réactionnelle Vs Dépression existentielle
  • Investiguer les différentes positions et processus à l’œuvre pour spécifier la plainte
  • Repérer les sources principales de la dépression et cerner les niveaux relationnels affectés
  • Partager un aperçu des schémas cognitifs dysfonctionnels et de croyances dites « déprimantes »
  • Réaliser un inventaire des représentations courantes et des tentatives de solution « ordinaires »
  • Sensibiliser à la question du sens lié à l’épisode dépressif comme possibilité de recadrage
  • Définir les apports spécifiques de l’hypnose dans le champ thérapeutique de la dépression
  • Proposer une lecture hypnotique de la dépression qui traduit l’intensité de la dissociation et qui s’appuie sur le repérage des phénomènes hypnotiques en jeu dans la pathologie et
  • Exercices pratiques avec feed-back et débriefing en groupe

Jour 12

  • Adopter une posture thérapeutique en résonnance avec l’expression de la souffrance : distinction dépression aigue et chronique
  • Réaliser un recueil d’informations à l’aide d’un questionnement transversal spécifique aux thérapies brèves systémiques
  • Définition d’un axe de travail prioritaire issu d’un travail de clarification autour des besoins / objectifs afin de spécifier les grandes lignes du traitement
  • Créer un espace thérapeutique de référence comme passerelle du changement
  • Construire un avenir acceptable, désirable et surtout porteur de sens
  • Exercices pratiques avec feed-back et débriefing en groupe

Jour 13

  • Déployer une stratégie individualisée et assurer la progressivité des modalités d’intervention
  • Pratiquer l’hypnose de l’acceptation, réaliser des ponts somatiques, employer des outils hypnotiques divers inspirés entre autres des approches orientées solutions et narratives…
  • Conjuguer les outils issus de l’hypnose thérapeutique avec les apports en thérapie stratégique
  • Aborder les questions spécifiques éventuelles : risque suicidaire, hospitalisations, multiplicité des interlocuteurs investis dans l’accompagnement thérapeutique du patient…
  • Exercices pratiques avec feed-back et débriefing en groupe

Jour 14 et 15

  • Evaluation de fin d’action de formation de Maître Praticien en Hypnose Ericksonienne.
    • Travail écrit portant sur l’analyse d’une étude de cas clinique
    • Tirage au sort de deux techniques
    • Évaluation de la pratique : Mise en pratique avec un sujet volontaire avec feed back et débriefing en groupe
    • Mise en commun des apprentissages
  • Débriefing.

MOYENS PÉDAGOGIQUES ET ÉVALUATION

Formation en présentiel. Alternance d’exposés théoriques (1/3) et de mises en pratique en sous-groupe (2/3). Espace questions-réponses quotidien. Une évaluation des connaissances est réalisée durant la formation et à la fin de l’action de formation professionnelle, les résultats de l’évaluation finale sont portés sur l’attestation de fin de formation remise au stagiaire à l’issue de la formation. L’évaluation des connaissances est faite sur les critères suivants : Evaluation des travaux inter-modules. Evaluation de fin de Maître Praticien. Evaluation des connaissances : Cas clinique. Evaluation des compétences : mise en pratique avec un sujet volontaire avec feed back et débriefing en groupe. Restitution de 3 études de cas avec structure d’intervention, arguments et métaphore, dans l’année qui suit le dernier jour de la formation Cette formation certifiante fait partie du parcours de Psychopraticien en Thérapies Brèves (TOS) accrédité par Society of NLP et donne également droit à une certification internationale de « NLP Master Practitioner » délivrée par Society of NLP

SCHÉMA DU PARCOURS